Danemark : Apple n’a plus le droit d’utiliser des iPhone reconditionnés en guise de service de remplacement !

Apple a souvent été félicitée pour ses bons services d’assistance et d’après vente, ainsi que pour la politique de garantie de ses modèles et pour les programmes « Apple care ». Pour la plupart de ces aspects, la marque californienne assure, particulièrement pour son service de réparation et de remplacement qui est vraiment disponible à l’international. Aussi, nous sommes sûrs que certains d’entre vous se sont retrouvés dans une situation où leur smartphone ou leur ordinateur portable était endommagé ; parfois il ne fonctionne tout simplement pas correctement lorsque les utilisateurs partent à l’étranger. Pas de problème, la boutique d’Apple la plus proche peut prendre ça en charge. L’équipe d’assistance peut même remplacer votre smartphone par un modèle tout neuf si un défaut est constaté dans le votre. Saviez-vous cependant que de nombreuses boutiques d’Apple peuvent en fait vous donner une unité de remplacement retapée ?
De nombreux consommateurs semblent l’ignorer et d’autres ne l’ont su que tardivement, d’une façon ou d’une autre. Ce fut le cas avec un certain David Lysgaard au Danemark, en 2011. Ce dernier a reçu un iPhone 4 de remplacement d’Apple et a été furieux après avoir découvert que ce modèle n’était pas neuf. Cette affaire a fait tellement de bruit qu’une plainte a été déposée peu de temps après. Maintenant, c’est-à-dire quatre ans plus tard, la cours danoise a donné raison à David, en limitant l’utilisation d’unités de remplacements par Apple, à l’avenir. La cours s’est appuyé sur l’acte Danish Sale of Goods en affirmant qu’Apple ne pouvait pas fournir d’iPhone reconditionné en échange d’un appareil tout neuf, étant donné que la valeur de revente n’est pas correcte entre les deux terminaux. Alors que cela pourrait sembler raisonnable sur le papier (et il ne fait aucun doute que deux iPhone ne peuvent avoir exactement le même prix), il faut prendre en considération le fait qu’Apple se retrouvera rarement dans une situation où elle remplacera les nouvelles unités neuves contre des variantes retapées. Très souvent, les utilisateurs rendent un appareil mobile qui ne fonctionne pas ou qui est quelque peu endommagé et le smartphone retapé offre évidemment une valeur plus élevée.
De plus, Apple intègre de nouveaux écrans à bord des unités en question et elle garantie que les composants internes soient bons et fiables, après une vérification minutieuse. Mais encore une fois, si ces mêmes terminaux retapés sont directement proposés à la vente par Apple, le prix demandé refléterait vraiment leur seconde nature, peu importe les vérifications d’états et autres garanties. C’est aussi un point très important à prendre absolument en compte et dans l’ensemble, la décision pourrait s’avérer être la source d’un gros problème. Naturellement, le géant californien a l’intention de faire appel. Ces obstacles ne se limitent pas qu’au Danemark. Actuellement aux Etats-Unis, une poursuite judiciaire est en cours contre Apple pour les mêmes raisons. A ce stade, le combat semble plus tenir de la sémantique qu’autre chose. En effet, les plaignants prétendent qu’une unité 2ème main a été modifiée pour avoir l’apparence d’une unité toute neuve. Celle-ci n’est pas aussi durable et fonctionnelle. Cela met la cour américaine devant un véritable dilemme car elle devra juger possible ou non de considérer une unité neuve en fonction de sa performance et de sa fiabilité ou pas car pour Apple, un appareil qui fonctionne très bien équivaut à un modèle tout neuf. Apparemment, c’est quelque chose de puissant au niveau du système judiciaire américain. Nous nous informerons plus à ce sujet et vous tiendrons bien informés. En attendant, dîtes-nous ce que vous pensez de cette affaire dans la case des commentaires ci-dessous.

danemark-apple-na-plus-le-droit-dutiliser-des-iphone-reconditionnes-en-guise-de-service-de-remplacement